Réduire sa consommation d’énergie et l’impact environnemental de son habitation est devenue une préoccupation majeure pour bon nombre de propriétaires. C’est aussi une priorité gouvernementale avec l’essor d’une politique destinée à limiter les émissions de gaz à effet de serre (GES) des bâtiments. Pour cela, des réglementations thermiques ont été mises en place dans les années 1970.

Pourquoi est-ce important d’améliorer la performance énergétique de son logement ?

Depuis plusieurs années, et plus encore avec la loi Énergie et Climat adoptée début novembre 2019, les logements les plus consommateurs d’énergie sont stigmatisés. D’ici quelques années, leurs propriétaires se verront même « sanctionnés » avec des obligations de procéder à des travaux d’amélioration énergétique. Pour finir, il est prévu, en 2028, d’interdire à la location les logements consommant plus de 330 kWhEP/(m².an) (étiquettes F et G du DPE). La revente de ces habitations sera aussi plus compliquée avec des décotes à prévoir sur leur valeur.

Les propriétaires ont donc tout intérêt à s’interroger sur la performance énergétique de leur logement afin d’anticiper ces futures mesures. Les bénéfices qu’ils pourront en tirer seront nombreux : amélioration du confort thermique, réduction des factures d’énergie et valorisation du bien immobilier.

Quelle réglementation pour une rénovation ?

Dès lors qu’il engage des travaux impactant les équipements de chauffage, de production d’eau chaude ou de refroidissement, mais aussi des matériaux pouvant impacter sur la consommation d’énergie (isolation, portes et fenêtres, etc., etc.), le propriétaire d’un logement doit se conformer à la réglementation thermique pour l’existant (RT Existant). On parle aussi de RT élément par élément car, pour chacun de ces postes de travaux, le propriétaire devra respecter les niveaux de performance minimale exigés par la réglementation afin de garantir une véritable amélioration des caractéristiques thermiques de l’habitation. Par ailleurs, sachez que vous pouvez bénéficier d’aides au financement de vos travaux de rénovation énergétique. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur les conditions d’éligibilité.

Quelle réglementation pour une construction neuve et une extension ?

Depuis 2013, c’est la RT 2012 (réglementation thermique 2012) qui s’impose pour les constructions neuves et les extensions de plus de 50 m². Elle a pour objectif de limiter la consommation d'énergie primaire des bâtiments neufs à un maximum de 50 kWhEP/(m².an) ce qui correspond au référentiel BBC (Bâtiment basse consommation). La RT 2012 fixe donc plusieurs critères et exigences à respecter pour atteindre ce niveau de performance : efficacité énergétique du bâti (limitation des besoins en matière de chauffage, de refroidissement et d’éclairage), consommation d’énergie et confort thermique en périodes de fortes chaleurs. Tout dépôt de permis de construire doit se faire avec une attestation prouvant que la conception de la future construction a bien pris en compte les exigences de la RT 2012 et des contrôles de conformité auront lieu à la fin du chantier.

Besoin de conseils pour votre projet de construction de maison ou de rénovation énergétique ? L’agence Caen & Ouistreham de La Maison Des Travaux est à votre disposition dans de nombreuses communes du Calvados (Caen, Ifs, Fleury-sur-Orne, Douvres-la-Délivrande, Cabourg, Merville, Argence, etc.). Nos services sont totalement gratuits pour nos clients. Nous sommes en effet intégralement rétribués par nos partenaires pour les affaires que nous leur apportons.