Diffusant une chaleur douce et homogène, les planchers chauffants demeurent un système de chauffage apprécié. Cependant, qu’il s’agisse d’un plancher rayonnant électrique ou d’un système hydraulique, le choix du revêtement de sol est capital pour garantir l’efficacité et le rendement de votre plancher chauffant. La Maison des Travaux Caen & Ouistreham dresse un tour d’horizon des différents matériaux qui peuvent être employés.

Les questions à se poser avant de choisir son revêtement de plancher chauffant

Deux critères doivent guider votre réflexion : les propriétés de conduction thermique du matériau et les modalités de pose du revêtement de sol. Pour restituer efficacement la chaleur produite par le plancher chauffant, le revêtement de sol ne doit pas entraver les transferts thermiques. L’idéal est même d’opter pour un matériau capable d’emmagasiner la chaleur afin de la restituer pendant un temps plus long. De plus, il faut faire attention à la pose et à la résistance de votre revêtement. La chaleur peut en effet entrainer la déformation et/ou le décollement de vos matériaux. Le choix de la colle ou du type de pose est donc essentiel.

La solution idéale : les sols minéraux

Les carrelages, les sols céramiques ou en pierre naturelle ou le béton décoratif (béton ciré) offrent les meilleurs rendements thermiques avec un plancher chauffant. Matériaux conducteurs, ils disposent aussi d’une forte inertie thermique qui permet de restituer longuement la chaleur produite. Ce choix s’avère donc intéressant d’autant plus que, si l’on excepte les sols en béton, leur coût reste modeste et leur mise en œuvre est adaptée aux contraintes des planchers chauffants : l’élasticité des joints permet d’absorber les effets de la dilation, des colles spéciales existent pour résister aux variations de température et, en cas d’incident, l’intervention sera facilitée en cassant seulement quelques carreaux pour accéder au système de chauffage. Pour le béton ciré, il faudra être vigilant à la déformation et aux fissures par dilation. Certaines compositions permettent cependant d’en réduire les effets.

Les autres solutions pour le sol de votre plancher chauffant

D’un moins bon rendement thermique que les carrelages, la moquette peut cependant convenir pour revêtir un plancher chauffant. Il faudra toutefois éviter de poser des sous-couches qui viendraient entraver les transferts thermiques. Du côté des sols plastiques, si le PVC et le vinyle sont plutôt à proscrire à cause de leur composition qui pourrait engendrer des émissions de composés organiques volatiles peu sains, il faudra plutôt s’orienter vers un sol d’origine naturelle comme le linoléum.

Les parquets massifs, stratifiés ou contrecollés peuvent également être installés sur un plancher chauffant, mais certaines essences comme le hêtre ou l’érable supporteront mal les effets de la chaleur. L’épaisseur des lames doit être faible (moins de 14 mm), leur largeur limitée à 90 mm et les sous-couches, comme pour la moquette, à proscrire, à l’exception des sols stratifiés où un film pare-vapeur devra être installé. La pose clouée n’étant pas possible et le parquet flottant ne restituant pas efficacement la chaleur, la pose collée (colle polyuréthane) est à privilégier pour les parquets.

Besoin de conseils pour le choix du revêtement de sol sur plancher chauffant ? L’agence Caen & Ouistreham de La Maison des Travaux est à votre disposition dans de nombreuses communes du Calvados (Caen, Ifs, Fleury-sur-Orne, Douvres-la-Délivrande, Cabourg, Merville, Argence, etc.). Nos services sont totalement gratuits pour nos clients. Nous sommes en effet intégralement rétribués par nos partenaires pour les affaires que nous leur apportons.