Les enjeux de réduction de la consommation d’énergie du foyer, tant pour les particuliers qui souhaitent faire des économies que pour l’environnement avec la limitation des émissions de gaz à effet de serre, sont devenus primordiaux. Renforcer l’isolation de sa maison constitue donc un moyen de parvenir à ces objectifs et, dans ce mouvement profond, l’isolation par thermique l’extérieur (ITE) s’impose de plus en plus comme un système très avantageux.

Un diagnostic de vos besoins et de vos attentes

Une mauvaise isolation de sa maison (déperditions thermiques ou absence d’isolation) génère une surconsommation pouvant représenter plus de 30% des dépenses d’énergie. Investir dans des travaux d’isolation pour améliorer les performances énergétiques (et acoustiques) de sa maison peut donc vite devenir un pari gagnant. Le DPE peut donner un premier aperçu de vos besoins pour réduire vos factures de chauffage (ou de climatisation en été) en vous indiquant les leviers d’une rénovation énergétique réussie. Mais un audit plus exhaustif d’un expert thermicien vous permettra de mieux identifier encore les moyens d’atteindre vos objectifs, avec un chiffrage estimatif de vos travaux d’isolation et une projection des économies d’énergie qui pourront être réalisées.

Deux systèmes d’isolation des maisons

Si vos murs et votre toit ont besoin d’être isolés, deux solutions s’offrent à vous. Vous pouvez opter pour une isolation technique par l’extérieur (ITE) ou pour une isolation technique par l’intérieur (ITI). Cette seconde solution se révèle généralement moins couteuse, mais elle entraine une perte de surface au sol en raison d’une augmentation de l’épaisseur des murs qui varie de 12 à 15 cm. L’ITE et l’ITI peuvent être éligibles au crédit d’impôt.

Les avantages de l’isolation par l’extérieur

Le premier des avantages de l’ITE est qu’elle permet de conserver la totalité de la surface intérieure disponible. En effet, l’isolation thermique par l’extérieur consiste à installer une enveloppe abritant l’isolant, tout autour des murs et même parfois des toits. Cette solution est notamment très efficace contre les phénomènes de ponts thermiques. Les possibilités de revêtements extérieurs de l’enveloppe sont très variées avec des bardages (bois, métal, PVC) ou des enduits. Généralement, l’installation d’une ITE s’accompagne donc d’une rénovation, voire d’un ravalement, des façades qui contribuent à améliorer la qualité esthétique de votre maison.

Quelles contraintes techniques et administratives pour une ITE ?

Si l’Administration tente d’assouplir les règles de mise en œuvre des ITE, certains règlements locaux peuvent encore proscrire cette solution en raison d’enjeux patrimoniaux ou urbains. Par ailleurs, tous les éléments de façade en retrait ou en avancée posent des difficultés (fenêtres et leurs appuis, terrasses et balcons, toitures, etc.) et font augmenter la facture des travaux. Du côté des matériaux, une large gamme de produits est disponible. Si le polystyrène expansé (PSE) est le plus fréquent, il est cependant possible d’utiliser de la laine de roche, de la mousse résolique, des isolants sous vide et même des isolants biosourcés.

Besoin de conseils pour la pose de votre ITE ? L’agence Caen & Ouistreham de La Maison Des Travaux est à votre disposition dans de nombreuses communes du Calvados (Caen, Ifs, Fleury-sur-Orne, Douvres-la-Délivrande, Cabourg, Merville, Argence, etc.). Nos services sont totalement gratuits pour nos clients. Nous sommes en effet intégralement rétribués par nos partenaires pour les affaires que nous leur apportons.